Yamaha Namm 2020.

On ne peut pas louper le stand Yamaha qui possède son propre espace, dans un immense salon de l’hotel Marriott, à deux pas de l’immense scène accueillant chaque soir des concerts incroyables comme cette année le grand show de la dite marque ou encore Tower Of Power…

Côté batteries cette année, Yamaha a sorti la Stage Custom Hip.
Un kit minimaliste mais polyvalent aux caractéristiques intéressantes.

En effet la plupart des fabricants proposent aujourd’hui des micros kits facilement transportables. Ces kits sont généralement proposés avec de petites grosses caisses de 18″ ou 16″.
Yamaha propose ici une grosse-caisse de 20″ mais avec une faible profondeur de 8″, permettant ainsi un espace de jeu de 1,5 m par 90 cm.

Le kit en plus de la grosse-caisse est vendu avec un tom court de 10″ par 5″, une caisse-claire de 13″ par 5″ et un tom basse / caisse claire, équipé d’un timbre avec déclencheur, de 13″ par 8″.
Les fûts sont en bouleau, 6 plis et 3 finitions sont disponibles: Raven Black, Matte Surf Green et Natural Wood.
Cette configuration est proposée à 1160 $, attendons de voir quel sera le tarif pour l’Europe…

Il faudra donc prévoir un kit d’accessoires, le pack léger HW3 de la même marque fera parfaitement l’affaire.

Autre nouveauté qui a attiré notre attention, la réédition de la caisse-claire signature Steve Gadd.
En effet, pour célébrer les 40 ans de collaboration avec ce légendaire batteur, la marque aux diapasons, sort cette nouvelle édition limitée.

Le design change des précédents modèles, on garde l’aspect noir, le fût de 14″ par 5,5″ fait 1,2 mm d’épaisseur, en acier finition nickel noire, on retrouve les coquilles typiques de la gamme Recording et un badge spécial.
Le timbre compte 10 brins.

Il n’y a pour le moment que 800 exemplaires prévus, autour des 1000 $.
Le tout est livré avec une clé de serrage noire et un certificat.

https://fr.yamaha.com/fr/products/musical_instruments/drums/index.html

Laisser un commentaire