Le stand l’annonçait clairement, l’évènement chez Yamaha cette année est la sortie de la nouvelle Recording Custom, développée en partenariat avec Steve Gadd.

 

Etonnant d’ailleurs puisque à part une Stage Custom Birch hybride près du stand des batteries électroniques, aucune autre gamme de la marque n’était exposée, il n’y en avait que pour la Recording.

C’est donc logiquement que trônait au centre du stand, sur une estrade, le kit noir de l’immense  Steve Gadd prêt à jouer avec svp la serviette sur le siège et les baguettes signature délicatement posées sur la caisse-claire, il ne manquait que le maestro !

De nombreux autres configurations et finitions étaient présentées dont un très joli bleu clair aux allures de Corvette 1957.

Cette nouvelle Recording a donc su garder l’esprit originel de ce modèle légendaire tout en donnant un coup de jeune à l’esthétique globale de la batterie.

Les principales caractéristiques sont donc des fûts de 6 plis (avec le pli intérieur peint en marron foncé) de bouleau nord américain, des coquilles redessinées, des chanfreins à 30°. A l’instar de Steve Gadd, la grosse-caisse de 20  » est surélevée afin de limiter l’interaction avec le sol et permettre au fût de mieux résonner. Les battes de grosse-caisse ont donc été rallongées afin d’atteindre le centre de la peau.

Idem pour les caisse-claires seule cette même série recording était exposée avec des modèles en métal (aluminium, cuivre et acier) avec des tailles et profondeurs variées ( 14×6,5, 14×5,5, 13×6,5, 14×7).

Côté électronique, présentations des nouvelles DTX 720K, 760K et 920K.

Découvrez les batteries Yamaha ici:

http://fr.yamaha.com/fr/products/musical-instruments/drums/

Laisser un commentaire