Tama Namm 2019.

Tama a su faire évoluer son image ses dernières années et son stand valait le détour avec de jolies nouveautés…

En effet avec la signature récente de batteurs tels que Peter Erskine, Sput Searight, Devon Taylor, Rico Nichols…Tama séduit de plus en plus de batteurs.

Les nouveautés présentées ne se résumaient pas à de nouveaux coloris, on a pu découvrir de belles innovations.

Pour le haut de gamme, la Star Bubinga exotix était présentée avec une finition en bouleau scandinave blue viking limitée à 5 exemplaires seulement pour les US.
Futs de 4 plis de bubinga et donc un pli extérieur en bouleau.

La série SLP propose désormais le kit Big Black Steel, un modèle avec des futs en acier, d’une épaisseur de 1mm, avec une jolie finition noire mat. Disponible cet été.

Dans la gamme Starclassic des modèles en noyer et bouleau avec de superbes finirons vernies étonnantes et non ce n’est pas du wrap !

Le Superstar Neo Mod propose un kit finition dégradée blue dico avec des dimensions réduites.
Petites dimensions également pour le Club Jam Mini.

Deux nouvelles caisses-claires signature:

– Abe Cunningham. Le batteur de Deftones a opté pour un fût de 3 mm en cuivre avec un énorme trou / évent de décompression !
– Ronald Bruner Jr. Son modèle est hybride avec une combinaison d’acier ( pli extérieur de 1mm) et de noyer ( 6 plis intérieurs).
14×5,5, finition cuivrée avec badge jaune.

Tama cède au direct drive en proposant sa pédale de grosse-caisse Dyna-Sync.

Laisser un commentaire