Raphaël Chassin que vous avez pu retrouver il y a peu en interview nous a interprété un groove dont il a le secret.

3 Commentaires

  1. J’adore ce type de jeu, de son. ça me rappelle Jim Keltner, Jay Bellrose et autre.
    Petite question: avec quelles peaux équipes-tu tes grosses caisses gros diamètre ? Les joues-tu fermé ?
    J’ai moi même une grosse caisse de 22 et je recherche un type de son “vintage” et je suis plus intéressé par le son et la résonnance que par le “Kick”. J’oscille entre deux ambassador ou une power stroke en frappe et une ambassador en reso. Mais je ne suis pas encore satisfait. Je cherche… et je demande les avis des uns et des autres.
    Merci bien.
    Stéphane.

  2. Totalement dac… le son, le groove, l’origanilté, mettre de l’émotion, savoir ne pas jouer certaines croches…c’est ça qui décolle la pulpe. La vitesse pour la vitesse…y’a des mecs qui ont fait des circuits et des bagnoles pour ça (c’est le but dans ce cas là). Buddy Rich, wouai, ok, il fonce tout le temps…mais il ne me fait pas vibrer contrairement à un Billy Cobham qui sait “aller vite” seulement quand la zic le nécessite mais pas que… le but n’est pas pas d’ épater la galerie…mais de faire chanter son instrument, en faire sortir et ressentir des émotions (Revoir Redbaron). Perso quand j’ai des commentaires “woua tu vas vite” (ça me fait autant plaisir que lorsque l’on me dit “passes moi l’sel). Par contre un simple “t’as fait le job” ou “t’as fait chanter ta caisse claire”…là ça me touche, je sais que ma mélodie, mon groove est passé dans le corps de l’auditeur.

  3. Encore un super exemple de groove, avec une espèce de vieux son à l’ancienne un peu sale, ce qui rajoute de la chaleur. Des vidéos comme ça on aimerait en voir plus souvent, je trouve ça tellement plus intéressant musicalement que de jouer super vite 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here