La batterie mot à mot: B comme Baguettes…

Elles sont les meilleures amies du batteur !

En effet, les baguettes sont intimement liées aux mains du percussionniste et elles transmettent la moindre de ses intentions aux fûts et aux cymbales.

Mais, sous leur apparente simplicité, se cache un véritable concentré de technologie destiné à satisfaire les désirs et le confort du batteur.

À l’heure actuelle, on ne compte plus le nombre de modèles de baguettes présents sur le marché. Longueur, diamètre, forme de l’olive, finesse du col, matériau, revêtement… Chaque composant influence directement la sonorité obtenue, la précision de la frappe et le confort de jeu du batteur.

À l’origine, chaque modèle était défini par :

  • un chiffre donnant une indication sur le diamètre de la baguette (plus le chiffre est élevé et plus le diamètre de la baguette est petit) ;
  • et une lettre faisant référence à son utilisation (A, B ou S pour les différents besoins du jeu en groupe, au sein d’un orchestre ou d’une fanfare).  

Cette classification perdure pour les modèles les plus courants (2B, 5A, 5B, 7A). Mais les baguettes n’ont jamais fait l’objet d’une standardisation. Autrement dit, un même modèle peut présenter des caractéristiques différentes selon les fabricants. De plus, les nombreux modèles « signature » et les appellations commerciales propres à chaque marque compliquent encore un peu plus le choix et rendent les comparaisons quasiment impossibles.

Photo : FR[ed]C – Rim Shot & Ghost Note

Alors, pour faire le bon choix, connaître la conception d’une baguette est essentiel : son anatomie, les matériaux et les revêtements utilisés.

Elle est composée de trois parties principales et chacune joue un rôle déterminant.

Le corps (manche) est tenu en main par le batteur. Il agit comme un véritable contrepoids et il a donc une influence directe sur le contrôle et sur la frappe. Ainsi, la longueur de la baguette affecte l’effet de levier et la position du point d’équilibre. De même, son diamètre (et par conséquent son poids) a des répercussions sur la projection, la force de frappe et le volume sonore obtenu. Et cela ne se limite pas à ces considérations physiques, car le corps de la baguette peut très bien être utilisé pour frapper le cercle des fûts, par exemple.

Le col fait ensuite la transition entre le corps et l’olive. Sa longueur et sa finesse agissent sur le rendu sonore de la frappe. Ainsi, un col court et épais permet d’obtenir un toucher ferme alors qu’une forme effilée oriente vers un toucher plus délicat tout en fragilisant la baguette.

Pour terminer, l’olive est située à l’extrémité de la baguette. C’est elle qui rencontre directement les peaux et les cymbales. Suivant sa forme (ronde, tonneau, ovale, triangulaire), la surface de contact est plus ou moins importante ce qui affecte non seulement la sonorité obtenue (plus ou moins concentrée ou diffuse) mais également la précision et l’attaque.

Quant aux matériaux utilisés pour la fabrication des baguettes, le bois se taille la part du lion. L’érable, l’hickory et le chêne occupent les premières places et apportent chacun leurs spécificités (densité, poids, dureté, flexibilité) gages de rendu sonore, de souplesse et de solidité différentes. L’aluminium et le carbone sont des alternatives au bois tout en apportant une réponse différente dans les mains du batteur.

Et, concernant la finition des baguettes, elle aura toute son importance selon le confort recherché et le ressenti du batteur : finition vernie ou naturelle, revêtement peint ou antidérapant. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs.

Derniers points à prendre en compte lors de l’achat d’une paire de baguettes : leur droiture parfaite, leur équilibrage et leur appairage permettant d’avoir le même ressenti dans chaque main (bien que certains batteurs préfèrent utiliser une baguette un peu plus lourde pour frapper la caisse claire).

Face à tous ces éléments techniques, que signifie trouver SA paire de baguettes ?

C’est une savante alchimie entre confort de jeu et rendu sonore de votre kit. C’est également une combinaison idéale entre équilibre, puissance et feeling.

Et c’est avant tout une recherche très personnelle du modèle idéal qui passe par de nombreux essais. Sans oublier que la sonorité, la puissance et la finesse du batteur sont avant tout déterminées par sa maîtrise de l’instrument.

Comment procédez-vous pour choisir vos baguettes ?

Avez-vous trouvé le modèle de baguettes qui vous correspond ? Avez-vous choisi des baguettes polyvalentes adaptées à toutes les situations de jeu ou changez-vous régulièrement selon le contexte ou le style musical ?

Retrouvez La Batterie … Mot à Mot ! sur Rim Shot & Ghost Note.

https://rimshotetghostnote.fr/la-batterie-mot-a-mot/

FR[ed]C

Laisser un commentaire