François se la raconte épisode 2.

Voici une nouvelle histoire de batteur racontée par M. Constantin.

Aujourd’hui nous parlons d’ André Arpino à qui l’on doit notamment les parties batteries de « Requiem pour un con »,  » Harley Davidson »…

Laisser un commentaire