DW célébrait cette année ses 45 ans et quoi de mieux qu’un kit spécial pour fêter ça !

En effet à l’entrée du stand trônait cette superbe batterie en édition limitée à 145 exemplaires.

Fabriquée au Custom Shop DW, les équipes de la marque américaine se sont inspirés du fabricant de violon Antonio Stradivari pour créer ce modèle intitulé Sapphire.
Les fûts sont en épicéa Norvégien sélectionné manuellement dans les forêts du nord de l’Italie ( et oui du bois Norvégien en Italie…) et en érable sycomore européen.
Une incrustation de marqueterie découpée au lazer est présente sur chaque fût dont la finition est vernie naturelle, dégradée Candy Black Burst.
Chaque kit propose une configuration 6 futs, caisse-claire comprise.

Autre kit spécial: Le Pure Purpleheart qui comme son nom l’indique est fait à partir d’un bois violet.
Nous connaissions déjà la caisse-claire violette, DW s’attaque désormais à la batterie complète.
Ce bois étrange à la particularité d’être très dense, dur.
La finition laisse donc apparaitre les veinures originales de ce mystérieux bois.

Dernière innovation de John Good alias the Woodologist la Private Reserve: The Collector’s Exotic.
Un nouveau bois à l’honneur cette année, issu de la réserve privée de DW, il s’appelle Big Sapelli…

Après le bois, c’est au tour de l’acier avec la Collector’s Series Stainless Steel Drum.
Les fûts de 1,5 mm sont en acier, fabriqués en Asie mais assemblés dans l’usine californienne d’Oxnard.

Chez PDP, 2 nouveautés:
– Le superbe New Yorker Kit de Daru Jones avec des petites dimensions et une superbe finition Gold to Black ( Or vers noir).
Le tout est fourni avec des étuis permettant un transport facile. A noter également le hardware au poids réduit.

– Kit Bop avec les cercles en bois.
Ici en finition claire et des cercles foncés, vous pouvez faire l’inverse avec la finition foncée (Walnut Stain) et les cercles clairs ( Natural Hoops).

Pour les accessoires, on a remarqué le pied Ultralight 6700 UL et une pédale de HH étonnante: le Lowboy HH.

A noter aussi de drôles de sièges en forme de fût: le Santa Monica Trap Case.
Cet accessoires était fabriqué par DW il y a de nombreuses années, ils ont décidé de le ressortir.
Pratique, la hauteur est réglable et vous pouvez stocker à l’intérieur ce que vous voulez, dans la limite du raisonnable !

Enfin de nouvelles snares bien sûr dont la très originale “The Black Page” en hommage à Zappa et sa fameuse pièce, interprétée par Terry Bozzio.

Sur ce fut de 11 plis d’érable nord américain, la partition est incrustée avec des découpes d’érable et le titre et la moustache de Zappa sont eux faits à partir de poirier.
Le tout est équipé d’une peau Remo Black Suede et d’accastillage black nickel, livré dans un fly deluxe DW avec un certificat d’authenticité et la signature de Terry Bozzio.
250 exemplaires disponibles.

http://www.dwdrums.com

PARTAGER
Article précédentGretsch Namm 2017.
Article suivantLudwig Namm 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here