Lors d’une réception organisée dans le Rose Garden de la Maison Blanche, Barack Obama et le rappeur Lin-Manuel Miranda ont improvisé un rap.

Un trio, batterie, rappeur et Président, une formation inédite.

C’est le président américain qui lance la rythmique s’adressant au batteur avec un “drop the beat” (donne la pulse) et le rappeur d’improviser sur des mots suggérés par Barack Obama.

A quand la même dans les jardins de  l’ Elysée ???

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here