Alain Gozzo directeur général de Hoshino France.

Il travaille dans l’ombre mais nous sommes ravis d’avoir pu interviewer ce passionné de batterie au parcours incroyable.

Avant de devenir « Monsieur Tama » en France, Alain a commencé comme musicien professionnel, faisant le métier dans des groupes de bal puis accompagnant des artistes de variété comme Sacha Distel.

Très intéressé par le rock progressif, il fonde à 17 ans, le groupe Atoll qui va connaitre un grand succès et vendre de nombreux albums au Japon notamment.

En 1977, Alain devient le premier batteur français à signer un contrat d’endorsement international avec la marque Tama.

En 1982 il lance en partenariat avec la marque nippone le premier réseau national d’écoles de batterie Tama et développe les master classes, clinics en France, écrit des méthodes, travaille pour la rubrique pédagogique de Batteur Magazine, tourne la première vidéo pédagogique française « profession batteur »…

Alain est donc un véritable touche à tout et s’investit pleinement dans son nouveau rôle de directeur général d’Hoshino, fabricant des batteries Tama, pour la France.

Dans cette interview, menée par Romain Sauvageon, nous revenons sur son parcours de musicien mais sur son approche du métier, son point de vue sur l’endorsement, la politique de Tama…

Laisser un commentaire